POR LES DEMANDES URGENTES:

+7-499-4040975Viber Iconwhatsappfr@eduinrus.ru



 

LES FAITS PRINCIPAUX SUR LA RUSSIE

Le nom officiel: La Fédération de Russie
La population: 146 millions (2014)
La capitale: Moscou
La superficie: 17,101,670 km ²(Le plus grand pays dans le monde):plus grande que la planète Pluton
La langue de référence: La langue russe
Les autres langues: L’anglais,le finnois, l’allemand, le français
Les religions principales: Christianisme,Islam, Bouddhisme, Judaïsme
Espérance de la vie: 59 ans (les hommes), 73 ans (les femmes)
Unité monétaire: 1 rouble = 100 centimes
Internet domaine: .ru, .su, .rf
Le code international téléphonique: +7
Les frontières:

Chine, Japon, Corée du Nord, Mongolie, Kazakhstan, Azerbaïdjan, Géorgie, Ukraine, Bélarus, Lettonie, Estonie, Lituanie, Pologne,

Finlande et Norvège

La zone d'une heure: Il y a 9 zones d'une heure en Russie

LES AUTRES FAITS:

  • La Russie a un large spectre des ressources naturelles et est le premier producteur mondial du pétrole.
  • Le premier satellite mondial, le "Sputnik", était lancé dans l’Union Soviétique en 1957.

L'Union Soviétique (URSS) était l'État socialiste, qui occupait la grande partie de l'Asie Du Nord et l'Europe de l'Est de 1922, il n'a pas cessé d'exister jusqu'à 1991. Les anciens états de l'Ex-URSS la Lituanie, la Géorgie, la Lettonie, l'Ukraine, le Kazakhstan et les autres.

  • La résidence officielle du président de la Russie est le Kremlin à Moscou. Le nom "le Kremlin" signifie "la forteresse".
  • La Russie est un de 5 membres constants de Conseil de Sécurité de l'Organisation des Nations Unies (ONU), à côté des USA, la Grande-Bretagne, la Chine et la France.
  • La Russie a plus de 40 parcs nationaux et 100 réserves naturelles de la nature sauvage.
  • Le lac Baïkal est le plus grand lac d'eau douce dans le monde. Il atteint 1642 mètres (5,387 pieds) à la profondeur et contient environ 20% d'eau douce non gelée de la planète.
  • L'Elbrous, la plus haute montagne en Russie (et en Europe), elle atteint d'altitude de 5642 mètres (18,510 pieds).
  • La rivière russe Volga est la plus longue riviere de l'Europe, avec l'étendue près de 3690 kilomètres (2293 milles).
  • La Russie a la plus grande superficie des forêts.
  • La Russie produit une grande quantité d'énergie recommencée, grâce aux aménagements hydrauliques bien développées.

L'HISTOIRE BREF

Selon la légende, le Viking Rjurik est arrivé à la Russie dans l'année 862 et a fondé la première dynastie russe à Novgorod. Les tribus diverses étaient unies avec la propagation du christianisme dans 10-ème et 11-ème siècles; Vladimir le Saint soit retombé au christianisme dans l'année 988. Au 11-ème siècle, les princes de Kiev ont uni toute la force centrale, qui existait.

À la fin du 15-ème siècle, le prince Ivan III a pris Novgorod et Tver, et a fait la horde mongolo-tatare passer. Ivan IV le Terrible (1533-1584) qui est le premier tsar de Moscou, est censé fonder l'État russe. Il a détruit le pouvoir des princes concurrençant avec les boyards (les grands propriétaires fonciers), mais la Russie restait principalement l'État médiéval jusque vers le règne de Pierre le Grand (1689-1725), le petit-fils du premier tsar de la génération de Romanovy, Mikhaïl (1613-1645). Pierre a effectué les réformes vastes dirigées sur l'européisation, et malgré sa défaite au roi suédois Charles XII dans la bataillede Poltava de 1709, il a reculé les frontières occidentales de la Russie. Catherine la Grande (1762-1796) a continué le programme de l'européisation de Pierre, elle a aussi reculé le territoire de la Russie et fait l'acquisition de la Crimée, l'Ukraine et la partie de la Pologne. Pendant le règne d'Alexandre I (1801-1825), la démarche de Napoléon conquérir la Russie était  la démarche manquée (1812-1813), et les nouveaux territoires étaient pris, incluant la Finlande (1809) et la Bessarabie (1812). Alexandre a fondé la Sainte Alliance, qui a comprimé pour un certain temps l’expansion du mouvement libéral en Europe.

Empereur Alexandre II (1855 - 1881) a élargi les frontières de l'Empire russe, à proximité de l'océan Pacifique et l'Asie centrale. Le droit de servage était supprimé en 1861, mais les contraintes strictes étaient imposées pour la classe d’affranchis.

La Première Guerre mondiale a démontré la corruption tzariste et l'inefficacité, et seulement le patriotisme tenait ensemble l'armée mal équipé pour un certain temps. Les désordres ont éclaté à Petrograd (est rebaptisé comme Léningrad, à présent c’est Saint-Pétersbourg) en mars 1917, et le repli de la garnison de Petrograd a provoqué la révolution. Nikolay II était obligé d'abdiquer la couronne le 15 mars 1917, et lui, et sa famille étaient fusillées par les révolutionnaires le 16 juillet 1918.Le gouvernement provisoire sous le début successif des premier-ministres du prince Lvov et modéré, Alexandre Kerenskiy, a démissionné les positions au parti radical ou bolcheviste, l'aile du parti ouvrier Socialiste démocratique. Le 7 novembre 1917, la révolution bolcheviste présidée par Vladimir Lénine et Lev Trotskiy, a renversé le pouvoir de gouvernement du Kerenskiy, et le pouvoir a passé au Conseil des Commissaires du peuple avec Lénine en qualité du président.

LA FORMATION DE L’URSS

L'union des Républiques Soviétiques Socialistes était créée comme la fédération le 30 décembre 1922.

En 1939 Hitler a commencé la Seconde Guerre mondiale contre l’URSS, qui est terminé après une longue bataille à Leningrad en 1943 par la défaite du Hitler. Staline est mort le 6 mars 1953.

Le nouveau pouvoir qui est apparu au Kremlin était Nikita Khrouchtchev (1958-1964), le premier secrétaire du parti Khrouchtchev a créé le système oriental européen dans le Conseil d'assistance économique mutuelle (CAEM) et l'Organisation de l'Accord De Varsovie comme le correcteur de l'OTAN. L'Union Soviétique a fait exploser la bombe hydrogénique en 1953, a conçu la fusée balistique intercontinentale en 1957, le premier satellite (le Spoutnik I)était spatialisé en 1957, et Youriy Gagarine était envoyé en mission orbitale autour de la Terre en 1961.

Le 15 octobre 1964 Khrouchtchev était remplacé par Léonid Iliitsh Brezhnev au poste du secrétaire général du parti, et Alexei Nikolaévitsh Kosygin a occupé le poste du premier.

En 1991 Gorbatchev a signé L’Acte écrit d’indépendance des Républiques Socialistes Soviétiques.

En Juin 1991 Boris Eltsine est devenu le premier président élu parpeuple dans l'histoire de la Russie, quand il était élu le président de la République Russe Soviétique Fédérative Socialiste, qui est devenue la Fédération de Russie indépendante en décembre de cette année.

Le 31 décembre 1999 le président Eltsine a soudainement démissionné, ayant passé le poste au premier-ministre Vladimir Poutine qui était titularisé sur ce poste récemment, et qui a gagné les élections présidentielles de 2000 année.

Le 2 mars 2008 Dmitriy Medvedev était élu le président de la Russie, et Vladimir Poutine est devenu le premier-ministre. Poutine est revenu sur le poste du président après les élections présidentielles de 2012 année, et Dmitriy Medvedev était titularisé sur le poste de premier-ministre.

LE CLIMAT:

Il y a le climat continental avec des hivers longs et froids et des étés courts dans la grande partie du pays. Il y a un large spectre des températures d'été et d'hiver, et il y a assez petite quantité de précipitations. La température de janvier hésite dans la gamme de 6 ° C (45 ° F) sur le bord du sud-est de Noire mer. La record faible température -71 ° C (-96 ° F) était fixée en 1974 dans la partie de nord-est du village sibérien d’Oimiakon. C'est la température le plus faible dans le monde, qui était jamais fixée dans le quartier d'habitation. Dans les plusieurs régions de la Sibérie le sol ne fond jamais plus que sur le pied.

Les précipitations annuelles baissent vers 64-76 cm (25-30 pouces) dans la région Européenne, moins que sur 5 cm (2 pouces) dans les certaines parties de l'Asie centrale. Dans la toundra il y a les longs hivers, l'été avec la durée un ou deux mois. Dans la toundra il y a de 8 à 12 mois de la neige ou de la pluie. Plus loin, au nord il y a les forêts, comme dans la plupart du pays, les longs hivers rigoureux, l'étés courts les printemps et l'automnes très courts. La quantité de précipitations est petite, mais ils tombent pendant toute l'année, leur quantité hésite de 53 cm (21 pouces) à sont très froids et l'étés sont chauds et secs.

LA CULTURE:

La Russie a une histoire culturelle longue et riche basée sur la littérature, le ballet, la peinture et la musique classique. Pendant que le pays peut se montrer poussiéreux aux observateurs impartiaux, la Russie a le passé culturel très vigoureux, depuis des costumes colorés nationaux aux symboles religieux. Voici l’abstract des coutumes et des traditions russes.

La Russie est la terre des cultures et des peuples variées.

La culture russe est une culture, qui est s’associe avec la Russie et, parfois, particulièrement, avec les Russes. Elle a l'histoire ancienne et peut prétendre sur les traditions anciennes qui sont avantageux dans plusieurs aspects d’art, particulièrement, quand l'affaire vient à la littérature et la philosophie, la musique classique et le ballet, l'architecture et la peinture, le cinéma et l’animation, qui ont influencé profondément sur la culture mondiale. Le pays a aussi une riche culture matérielle et les traditions dans les technologies.

La culture russe prend sa source des Slaves orientaux, de leurs croyances païennes et le mode de vie défini aux régions forestières de l'Europe de l'Est. La culture russe précoce était sous une forte influence des tribus finno-ougriennes voisines et nomades, essentiellement, de turc peuples de la steppe de Pontie. À la fin du 1-er millénaire avant J.-C. les Vikings Scandinaves ou les Varègues ont aussi pris la part dans la formation de l'identité russe et l'État de La Rus' de Kyiv. La Rus' de Kyiv a accepté le Christianisme orthodoxe de l'Empire romain Oriental dans l'année 988, et cela a grandement défini la culture russe du millénaire suivant comme la synthèse des cultures slaves et byzantines. Après la chute du Constantinople en 1453, la Russie reste la plus grande nation orthodoxe dans le monde, et prétend à l'héritage byzantin en forme d’idée de la Troisième Rome. De différents points de vue historiques, le pays ètait aussi sous d'influencé forte de la culture de l'Europe Occidentale. De les temps des réformes de Pierre le Grand, pendant deux siècles la culture russe se développait au plus haut point dans le contexte de la culture européenne, et non poursuivant son chemin unique. La situation a changé au 20-ème siècle, quand l'idéologie communiste est devenue le facteur dominant dans la culture de l'Union Soviétique, où la Russie, ou RSFSR russe, jouait le plus grand et le plus dirigeant rôle.

À présent, l’héritage culturel de la Russie occupe la septième place à la liste des marques nationales, se base sur les interviews de 20000 gens, essentiellement, des pays occidentaux et des pays de l'Extrême-Orient. À cause de l'entraînement assez tardif de la Russie à la mondialisation moderne et le tourisme international, les plusieurs aspects de la culture russe, tels que les anecdotes russes et l'art soviétique, demeurent encore inconnues pour les étrangers.

LA SCIENCE ET LES TECHNOLOGIES:

La Russie a la plus grande quantité de lauréats du Nobel dans le domaine des sciences et de la technique, par comparaison à toute l'autre pays dans le monde.

La science et les technologies en Russie se développaient vite, depuis du Siècle de Lumière, quand Pierre le Grand a fondé l’Académie des Sciences Russe et l'Université d'État de Saint-Pétersbourg. Le grand savant Mikhaïl Lomonosov a fondé l'Université d'État De Moscou, ayant créé la tradition nationale solide dans l'enseignement et l’innovation.

À 19 et 20 siècles dans le pays une grande quantité de savants connus a apparu, qui ont fondé l’apport substantiel dans la physique, l'astronomie, la mathématique, l’informatique, la chimie, la biologie, la géologie et la géographie. Les inventeurs et les ingénieurs russes ont eu le chic dans tels domaines que, la construction électromécanique, l’industrie navale, la construction spatiale, l'industrie de guerre, les communications, les procédés informatiques, les technologies nucléaires et les technologies spatiales.

LES SAVANTS RUSSES ONT FONDE L’APPORT SUBSTANTIEL DANS TOUS LES DOMAINES DE LA SCIENCE ET LA TECHNIQUE DANS LE MONDE MODERNE.

Le gouvernement de la Fédération de Russie affecte toujours les fonds pour les instituts de recherches, les laboratoires et les universités pour les nouvelles innovations et les technologies dans le domaine des sciences et de la technique, qui seront élaborées. Dans les années 2000, sur la vague de la reprise économique, le gouvernement a commencé la nouvelle campagne cherche à la modernisation et l'innovation. Les priorités courantes du développement technologique du pays comprennent l’approvisionnement d’affectivité énergétique, les technologies de l'information (y compris, les produits communs et les produits rattachés aux technologies spatiales), l'énergie nucléaire et les formulations pharmaceutiques.

EXPLORATION DE L'ESPACE:

Le programme soviétique spatial comprenait la technique de missiles et les missions de conquête d'espace par l’URSS de 1930 et a sa désagrégation en 1991. Pour la période d'histoire de 60 années, la programme militaire classifiée était élaborée, qui était responsable pour le rang d'acquisitions novateurs dans le contexte de vol spatial, y compris, le lancement de première fusée balistique intercontinentale (R-7), mise en marche du premier satellite (Spoutnik-1), la spatialisation du premier animal dans l'espace cosmique (le chien Laika sur Spoutnik-2), la spatialisation de numéro un dans l'espace, et autour d'orbite de la Terre (le cosmonaute Youriy Gagarine sur Vostok-1), la spatialisation de la première femme à l'espace et autour d’orbite de la Terre (la cosmonaute Valentina Terechkova sur Vostok-6), la première sortie dans l'espace (le cosmonaute Alexeï Leonov sur Voshod-2), mise en marche du premier satellite sur la Lune (Luna-2), l’obtention de première photographie de face cachée de la Lune (Luna-3), l'alunissage d’anonyme satellite inhabité sur la Lune (Luna-9), le lancement de première tout-terrain (Lunohod-1), l’obtention du premier échantillon de sol qui était pris et obtenu à la Terre automatiquement (Luna-16), et la construction de première station spatiale (Salut-1). Les acquisitions ultérieures notables comprennent la spatialisation des premières sondes interplanétaires : Venera 1 et Mars 1, qui volaient sur la Vénus et le Mars, et conséquemment, Venera 3 et Mars 2 sont partis pour étudier les surfaces de ces planètes, Venera 7 et Mars 3 sont partis sur ces planètes pour se poser sur ces planètes.

Le programme spatial et antimissiles de l'URSS était initialement élaboré à l'aide des savants du programme de fusée avancé allemand. Ce programme était accompli, essentiellement, par les ingénieurs et les savants soviétiques aprèsl’année 1955. Elle était fondée sur certaines théorisations uniques russes, soviétiques et impérialistes, plusieurs de quelles étaient élaborées par Konstantin Edouardovitch Tsiolkovsky, qui était appelé "le père d'astronautique théorique". Sergey Korolev était le chef du groupe projet principal; son poste officiel était "le constructeur principal". À la différence du concurrent américain dans "la course spatiale", qui a NASA en qualité d’organe coordinateur unitaire, le programme de l'URSS était divisé entre quelques groupes projets concurrentiels avec Sergey Korolev, Mikhaïl Yangel, Valentin Glouchko, Vladimir Tchelomey à la tête.

Par du statut particulier du programme, et pour la valeur propagandiste, l'annonce des résultats des missions spatiales était remis jusqu'à ce que le succès n'était pas évident, et les défauts étaient parfois déguisés. Finalement, à la suite de la politique de publicité de Mikhaïl Gorbatchev dans les années 80, plusieurs faits de programme spatial étaient déclassifiés. Les échecs connus comprennent les morts de Sergey Korolev, Vladimir Komarov (dans l'avarie de l'Union 1), et Youriy Gagarine (pendant le vol prévisionnel sur le chasseur de réaction) entre 1966 et 1968 années, et les expérimentes catastrophiques avec la fusée immense N-1. Elle était visée à l’implémentation du vol habité avec l'atterrissage sur la Lune, et elle explosait chaque fois après la mise sur chaque autotest.

Avec la désagrégation de l'Union Soviétique, la Russie et l'Ukraine ont hérité le programme. La Russie a créé l’Agence russe de l'aéronautique et de l'espace, à présent alias comme l'Agence Spatiale Fédérale (l'Agence spatiale de la Russie).

Ajouter un Commentaire


Scroll to top